Français-Philosophie

L’enseignement de français-philosophie en PTSI/PT: pourquoi faire?

L’objectif du cours de français-philosophie en classes préparatoires scientifiques, tel que rappelé par les correcteurs des épreuves de concours de la banque PT,  est de permettre de développer les « qualités intellectuelles nécessaires à un ingénieur :

  • la rigueur dans la pensée
  • la clarté dans l’expression
  • la compréhension et la reformulation exacte des propos d’autrui
  • l’invention et la problématisation d’un argumentaire »

La mise en œuvre  de ces compétences est précisément évaluée dans les deux épreuves écrites du concours, auxquels les étudiants se préparent en deux ans, à raison de deux heures de cours par semaine.

Un programme imposé

L’enseignement  littéraire en classes scientifiques PTSI / PT  s’articule autour d’un programme,  qui change chaque année, associant  trois œuvres à un  thème imposé.
Il  comporte une œuvre philosophique (classique ou moderne, traduite ou française) et deux œuvres de littérature (française ou étrangère, classique ou moderne,
relevant du roman, du théâtre ou de la poésie).

  • Thème 2018-2019 : L’amour
  • Thème 2019-2020 : La démocratie

Quelques exemples de thème déjà travaillés :  » la justice  » (2012),  » la parole  » (2013),  » le temps vécu  » (2014),  » la guerre  » (2015),  » les passions  » (2016),  » Servitude et soumission  » (2017) et  » L’aventure  » (2018)

Ce programme, défini par le Ministère, est officiellement annoncé au mois de juin, de façon à ce que les étudiants puissent lire les œuvres durant l’été. La page actualité sur le site du Lycée Vaucanson,  mise à jour courant juin, précise les éditions recommandées et les éventuels liens utiles: pensez à la consulter.

Les épreuves écrites au concours de la Banque PT

Les deux épreuves littéraires « français A et B » aux concours scientifiques (Banque PT) portent sur le thème et les œuvres au programme.

Français A : durée 4 heures.

« L’épreuve consiste en  une dissertation qui porte sur le programme [biannuel]  de français et de philosophie (œuvres et thèmes) dans  les classes préparatoires scientifiques.

Le candidat sera invité à réfléchir méthodiquement sur un sujet,   à montrer ses qualités de synthèse en s’appuyant essentiellement sur les œuvres au programme. Il sera tout particulièrement tenu compte de la rigueur de la composition, la correction et la   précision de la langue. »

Français B : durée 4 heures.

« L’épreuve porte sur un des deux thèmes au programme de Lettres et Philosophie. Elle comprend deux exercices :

  •  Le résumé d’un texte de 1400 à 1800 mots environs,  à réaliser dans un nombre défini de mots [180 mots],  dont le sujet est en rapport avec un des thèmes au programme,  noté sur 8 points / 20 ;
  • Une dissertation dont le sujet est tiré du texte et qui est notée sur 12 points / 20. »

Prenez bien conscience que les épreuves de français,  à l’instar de la Langue Vivante 1, permettent de faire la différence au concours! Attention, à la différence de la LV1, elles sont discriminantes non seulement pour l’admissibilité, mais aussi pour l’admission :   faute d’épreuve orale spécifique, pour la plupart des écoles, c’est une des notes de l’écrit qui est reprise et qui compte pour l’oral, dotée d’un coefficient non négligeable (consultez le site de la Banque PT : http://www.banquept.fr).
Il faut donc vous donner les moyens de (très) bien réussir l’écrit de français, sachant que les barèmes des épreuves de français philosophie, sont, de l’avis même des correcteurs des épreuves, « avantageux pour les étudiants ».  L’on se reportera pour plus de détails au site :   http://www.banquept.fr , qui propose pour chaque matière annales et rapports de jury –  toujours très instructifs…

Les épreuves orales

Certaines écoles (pas toutes) imposent un  entretien de motivation, incluant une épreuve d’argumentation et de culture générale, en hors programme. L’oral peut prendre des formes très diverses selon les jurys : entretien individuel ou débat collectif, avec ou sans support (textuel ou visuel). Outre les interrogations orales, qui vous y préparent, durant les années de classes préparatoires, une préparation spécifique intensive est proposée après les écrits aux étudiants concernés.