Différences entre les filières

Avant d’énoncer les différences entre les filières, il faut noter qu’elles recrutent toutes après un bac général et des spécialité scientifiques en Terminale et préparent toutes aux mêmes écoles d’ingénieurs (à de très rares exceptions près, voir Connaissance des Prépas).

Matières et horaires

Les dénominations des différentes filières sont trompeuses : l’on retrouve les mêmes matières (mis à part la SI en PC) mais dans des proportions différentes. Les coefficients aux concours sont corrélés avec les nombres d’heures d’enseignement des matières (voir ci-dessous). Le nombre d’heures total est globalement le même quelle que soit la filière (env. 40 h).
L’enseignement des lettres et langues vivantes, de l’informatique et des TIPE est le même quelle que soit la filière choisie (même programme et même nombre d’heures).

Volume horaires des différentes matières en 2ème année

La répartition des heures en filière PTSI – PT apparaît comme étant la plus équilibrée, permettant à des élèves aux profils variés de s’épanouir. Cette répartition homogène des heures se retrouve sur les coefficients aux concours, ce qui peut être une sécurité.

Outre l’homogénéité, la filière PTSI – PT présente le plus d’heures d’enseignement en demi-classe voire en tiers de classe (voir ci-dessous), permettant aux étudiants de prendre le temps de découvrir, d’observer et d’analyser des applications concrètes liées aux connaissances théoriques acquises en classe entière.

Nombres d’heures en demi-classe sur les matières Maths-Physique Chimie – SII

L’approche, notamment en SII est aussi différente et plus concrète que dans les autres filières. Les système sont étudiés de façon plus globale, englobant la conception et les procédés de fabrication des systèmes. Cela permet de se mettre dans la peau d’un ingénieur lors de projets répondant à une problématique industrielle.

Recrutement et concours

Historiquement le recrutement dans les différentes filières ne s’effectue pas au même niveau d’élève. Les classes les plus prestigieuses, notamment celles des grands lycées, recrutent les meilleurs élèves avec plus de concurrence au sein des classes. Le tableau ci-dessous (source Parcoursup) montre la mention obtenue au Baccalauréat par rapport à la filière choisie en 1ère année de CPGE.

Très ouverte dans son recrutement, moins concurrentielle la filière PTSI – PT est particulièrement valorisante pour les étudiants, dans la mesure où les concours sont spécifiques à chaque filière : chaque école, en début d’année scolaire, fixe le nombre d’étudiants qu’elle souhaite recruter dans chaque voie ; il n’y a donc pas de concurrence au concours entre les candidats de voies différentes. Le tableau suivant donne le nombre de places aux concours suivant la filière, sachant qu’une autre voie de recrutement se fait sur dossier : on atteint 100% de places par étudiant en additionnant ces deux possibilités d’intégration.

Les écoles de rang A, soit la vingtaine des « meilleures » écoles en France, recrutent dans chacune des filières : la PT, moins concurrentielle, offre un débouché dans ces très bonnes écoles, pour les élèves ayant fait le choix stratégique de cette filière. En ajoutant les Arts et Métiers, qui recrutent massivement en filière PT, les possibilités sont très attrayantes.

Déroulement du concours :
Contrairement aux autres filières où 4 banques d’épreuves coexistent (soit une semaine de concours pour chaque avec 8 épreuves à chaque fois), une seule banque PT (www.banquept.com) gère le recrutement de toutes les écoles sélectionnant les élèves sur concours dans la filière PT, sur 10 jours d’épreuves : 3 épreuves de SII, 3 de Mathématiques, 2 de Physique – Chimie, une épreuve d’Informatique et modélisation, 2 de Français, 2 de Langue Vivante. Un oral lui aussi centralisé pour un grand nombre d’écoles est organisé fin juin – début juillet.